Cet article date de plus d'un an.

Elections législatives : le Parti communiste se dit "prêt à discuter" d'une alliance avec La France insoumise

Le PCF estime que "toutes les forces de gauche (...) doivent agir ensemble" face à la montée de l'extrême droite.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à l'élection présidentielle, lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 avril 2022. (CIDJY PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

Les négociations en vue des élections législatives battent leur plein à gauche. Le Parti communiste français (PCF) s'est dit "prêt à discuter" avec La France insoumise pour définir les contours d'un rassemblement, dans un courrier destiné à la formation menée par Jean-Luc Mélenchon et rendu public samedi 16 avril.

Le PCF, qui voit dans la montée de l'extrême droite le signe d'"une situation très difficile pour le pays", trouve un espoir dans la progression du score de la gauche au premier tour de l'élection présidentielle par rapport à 2017. Il affirme que "toutes les forces de gauche (...) doivent agir ensemble (...) dans le respect de leurs résultats aux échéances électorales et de leurs spécificités".

Vendredi 15 avril, La France insoumise a proposé aux écologistes et aux communistes de former une coalition. Mais les circonscriptions seraient réparties au prorata des scores du premier tour de la présidentielle (où Jean-Luc Mélenchon est arrivé largement en tête à gauche), et le "programme commun partagé" serait réalisé "à partir de" celui de La France insoumise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.