Le député LREM Olivier Gaillard démissionne de son mandat de député pour dénoncer "un système politique" qui ne lui "convient pas"

Le député explique ne pas se reconnaître dans un système politique déconnecté des territoires ruraux, mais poursuit en revanche sa course aux élections municipales à Sauve, dans le Gard.

Olivier Gaillard quittera donc l\'Assemblée nationale après les élections municipales, qu\'il soit élu ou non.
Olivier Gaillard quittera donc l'Assemblée nationale après les élections municipales, qu'il soit élu ou non. (THOMAS SAMSON / AFP)

Olivier Gaillard, élu de La République en marche LREM) de la 5e circonscription dans le Gard, a décidé de démissionner de son mandat, rapporte France Bleu Gard Lozère.

Le député explique ne pas se reconnaître dans un système politique déconnecté des territoires ruraux. Olivier Gaillard quittera donc l'Assemblée nationale après les élections municipales, qu'il soit élu ou non : "Si je n’ai jamais souhaité claquer la porte, jouer l'opposition ou la marginalisation, c’est que j’ai conscience, en toute humilité, d’avoir été élu 2017 sur une vague macroniste corrélée à un dégagisme fort de l'offre politique", se justifie-t-il dans un communiqué.

Sa suppléante, Catherine Daufès-Roux devrait le remplacer. Olivier Gaillard poursuit en revanche sa course aux élections municipales à Sauve, où il se présente face à Alexandra Masot (liste "Sauve, l'avenir ensemble"). "Avant d’être un homme de parti je suis homme de territoire. Lucide (...) Il me paraît en effet inconcevable de maintenir plus longtemps un pied à l’intérieur d’un système politique national qui ne me convient pas", ajoute le candidat.