VIDEO. Européennes : "Je tirerai les leçons d’un deuxième échec majeur", assure Benoît Hamon

Sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mercredi 22 mai, le tête de liste de Génération.s pour les européennes revient sur la campagne.

France 2

François Hollande va annoncer son soutien à la liste de Raphaël Glucksmann mercredi 22 mai. "Je ne crois pas que cela clarifie grand-chose", explique Benoît Hamon, tête de liste de Génération.s, sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mercredi 22 mai. "Cette élection n'est pas prise au sérieux, à la fois par beaucoup de listes qui ont des programmes franco-français et des stratégies nationales [...], et le 27 mai il y a des pourtant des décisions qui vont être prises par des députés européens", relate le conseiller régional d'Ile-de-France, qui évoque la liste transnationale menée par Génération.s et sa dimension européenne. "Je voudrais que l'on regarde sérieusement les programmes, on compare et on regarde la clarté des stratégies", précise Benoît Hamon.  

"Si je ne passe pas les 5%, mes idées s’évanouiront"

Que ferait Benoît Hamon si la liste de Génération.s n'arrivait pas à s'imposer ? "Je veux le dire aux électeurs et notamment aux indécis : si je ne passe pas les 5%, les idées que j’ai défendues, le revenu universel, la taxe sur les robots, la transition écologique telle que je l’ai défendue avec la justice sociale, ces idées s’évanouiront aussi", explique l'élu. "Je tirerai les leçons d’un deuxième échec majeur au suffrage universel et les idées que je porte, naturellement, disparaîtront et de la reconstruction de la gauche et du paysage politique", conclut Benoît Hamon.

Benoît Hamon avant un meeting de Génération.s, le 3 avrl 2019 à Paris.
Benoît Hamon avant un meeting de Génération.s, le 3 avrl 2019 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)