Européennes : des partis français se plaignent de bulletins absents, l'Intérieur dément

Le ministère de l'Intérieur assure qu'"aucun des faits avancés" par ces partis "n'est en mesure de porter atteinte à la sincérité" de l'élection.

Dans un bureau de vote pour les élections européennes le 25 mai 2014 à Lille (Nord). 
Dans un bureau de vote pour les élections européennes le 25 mai 2014 à Lille (Nord).  (THIERRY THOREL / AFP)

Des bulletins aux abonnés absents ? Deux partis politiques français se sont plaints, dimanche 25 mai, de "dysfonctionnements" dans plusieurs bureaux de vote, lors du scrutin des élections européennes. Ces bulletins ont pourtant été livrés à la plateforme nationale chargée de distribuer les documents, selon le porte-parole d'un des deux partis. 

Européennes : regardez en direct la soirée électorale

Ces dysfonctionnemenets sont également relayés sur les réseaux sociaux par des électeurs. Mais le ministère de l'Intérieur a assuré qu'après "vérifications", "aucun des faits avancés" par l'un de ces partis n'était "en mesure de porter atteinte à la sincérité" de l'élection.

Le ministère "reste entièrement mobilisé"

"Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, chargé des élections, est particulièrement attentif au bon déroulement des élections européennes et se tient très étroitement informé des conditions du scrutin depuis son ouverture", affirme le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet.

Soit ces dysfonctionnements "ne sont pas avérés", soit "ils avaient déjà été traités" ces derniers jours "par les services préfectoraux, en lien avec les communes concernées", a-t-il souligné. Et d'ajouter que le ministère de l'Intérieur "reste entièrement mobilisé pour assurer la loyauté et la sincérité du scrutin, qui sont en effet des enjeux majeurs dans une démocratie comme la nôtre".