Européennes : des élections mal-aimées ?

À l'approche des élections européennes, France 3 fait le point sur l'intérêt modéré des citoyens pour ce scrutin.

France 3

Dans moins d'un mois, tout le monde est appelé aux urnes dans le cadre des élections européennes. Comme le rapporte la journaliste Catherine Demangeat, "l'abstention ne cesse de progresser depuis la première élection européenne au suffrage universel. En France, elle est passée de 39% en 1979 à 57,6% en 2014. Le désintérêt est le même partout en Europe, la Slovaquie remporte la palme avec 13% de participation en 2014. Il y a cinq ans, seuls 7 pays sur 28 ont enregistré une participation supérieure à 50%".

L'extrême droite sur le point de gagner du terrain

Les partis au pouvoir ne sont pas systématiquement sanctionnés. La journaliste explique : "En France, en 2014, sous la présidence Hollande, le PS a subi une déroute historique (14% derrière le FN et LR), mais en 2009, les listes parrainées par Nicolas Sarkozy avaient décroché la première place. Le 26 mai prochain, selon une enquête, la droite et les sociodémocrates devraient marquer le pas alors que les nationalistes consolideraient leur position. Les 751 députés européens perçoivent tous la rémunération de 8 758 € bruts par mois, plus qu'un député français".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les élections européennes auront lieu le 26 mars 2019 en France.
Les élections européennes auront lieu le 26 mars 2019 en France. (PETER ENDIG / DPA-ZENTRALBILD / AFP)