L'Italien David Sassoli est le nouveau président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi

Cet ancien présentateur du journal télévisé s'est lancé en politique en 2009. Social-démocrate, il fait partie des plus anciens eurodéputés.

L\'Italien David Sassoli lors de la session plénière du nouveau Parlement européen, le 3 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin).
L'Italien David Sassoli lors de la session plénière du nouveau Parlement européen, le 3 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin). (ALEXEY VITVITSKY / SPUTNIK / AFP)

Juste avant le vote, il avait promis un Parlement "moderne, plus transparent, éco-durable, accessible aux citoyens". L'eurodéputé social-démocrate italien David Sassoli a été élu président du Parlement européen, mercredi 3 juillet, pour un mandat de deux ans et demi. Cet homme de 63 ans a recueilli 345 voix au deuxième tour sur 667 votants, et donc la majorité absolue des suffrages exprimés à bulletin secret par les eurodéputés réunis à Strasbourg.

Le nouveau président est un ancien journaliste ayant entamé en 2009 une nouvelle carrière d'eurodéputé sous les couleurs du centre gauche. Agé de 63 ans, il était le candidat des sociaux-démocrates, deuxième famille du Parlement, pour succéder à un autre Italien, Antonio Tajani, un proche de Silvio Berlusconi issu pour sa part du PPE (droite).

Son élection permet à l'Italie de se maintenir à l'un de ses trois postes européens importants, après de départ de Mario Draghi (Banque centrale européenne) et de Federica Mogherini (cheffe de la diplomatie), mais il ne sera clairement pas un allié pour le gouvernement populiste au pouvoir à Rome.

>> Découvrez l'équipe choisie par les 28 aux postes clés de l'UE

Un ancien présentateur du journal télévisé

David Sassoli est né le 30 mai 1956 à Florence, en Toscane, et après des études de sciences politiques, il a commencé à collaborer avec de petits journaux et des agences de presse. Il a notamment été embauché par la RAI en 1992, où il est ensuite devenu présentateur du journal télévisé sur la première chaîne publique.

Le coup de foudre pour la politique arrive en 2009, quand l'ex-maire de Rome de gauche Walter Veltroni organise la fusion de deux grands partis de gauche et centre-gauche, un projet auquel David Sassoli se rallie immédiatement et qui donne naissance au Parti démocrate (PD). Candidat aux élections européennes, il est élu sur une liste de ce parti.

David-Maria Sassoli revendique notamment la paternité de "la plus importante réforme ferroviaire de l'Union européenne – la loi européenne Sassoli-Dijksma – qui a été adoptée en 2017 après trois années de négociations compliquées".