Elections régionales et départementales : le Sénat approuve massivement le maintien en juin des scrutins

Le Sénat a apporté son soutien au choix du gouvernement par 319 voix pour et seulement 8 contre, dont 4 élus Les Républicains.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hémicycle du Sénat, le 10 février 2021 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Carton (presque) plein. Le Sénat dominé par l'opposition de droite a approuvé massivement mercredi 14 avril, au lendemain de l'Assemblée nationale, le maintien en juin des élections régionales et départementales, avec un décalage d'une semaine. A l'issue d'une déclaration du Premier ministre, qui a confirmé les dates des 20 et 27 juin, annoncées la veille devant les députés, le Sénat a apporté son soutien au choix du gouvernement par 319 voix pour et seulement 8 contre, dont 4 LR. Dix sénateurs LR se sont par ailleurs abstenus.

Mardi, Jean Castex avait indiqué que le gouvernement proposerait de vacciner les membres des bureaux de vote qui le souhaitent. Les candidats et leurs équipes de campagne pourront aussi se déplacer au-delà du périmètre de 10 km imposé actuellement. Le recours au vote par procuration "sera à nouveau facilité", avait-il assuré, rappelant que chaque électeur aurait "la possibilité de disposer de deux procurations".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.