Commission européenne : Ursula von der Leyen face aux députés européens

L'ex-ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, affronte mardi 16 juillet le vote des députés au Parlement européen à Strasbourg pour prendre la tête de la Commission européenne.

France 2

Rien n'est joué pour Ursula von der Leyen. Cela devrait passer pour l'ex-ministre de la Défense, mais cela sera plus serré que prévu. La femme politique a été désignée par les chefs d'États et de gouvernement il y a deux semaines pour prendre la tête de la Commission européenne, mais elle doit être élue par une majorité absolue de députés au Parlement, mardi 16 juillet, à Strasbourg. Elle a besoin de 374 voix. Mais la semaine dernière, elle a passé des auditions au Parlement européen. Elle a laissé un certain nombre de députés sur leur faim par ses réponses trop floues, son manque de maîtrise des dossiers européens, selon certains, et un manque d'ambition climatique.

Un vote délicat

Résultat : à part son groupe politique de droite, le Parti populaire européen, les autres se font prier, notamment les centristes libéraux et les sociaux-démocrates. Les écologistes devraient voter contre et c'est peut-être le vote des souverainistes qui lui permettra d'être élue, explique le journaliste de France 2 Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles (Belgique).

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, avant un Conseil des ministres à Berlin (Allemagne), le 15 juillet 2019.
La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, avant un Conseil des ministres à Berlin (Allemagne), le 15 juillet 2019. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)