Législatives 2022 : une abstention historique au premier tour des élections

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : une abstention historique au premier tour des élections
Article rédigé par
C. Colnet, A. Gouty, A-M. Leclercq - France 2
France Télévisions

Dimanche 12 juin, l'abstention a été historiquement élevée pour un premier tour des élections législatives. 52,5% des électeurs ne se sont pas déplacés. 

C'est l'une des villes où l'abstention a été la plus forte dimanche 12 juin, lors du premier tour des élections législatives. À Lens (Pas-de-Calais), 63% des électeurs ne se sont pas déplacés. Certains se disent trop déçus de la politique. "Ça ne sert à rien de voter, pour qui que ce soit (...). Je ne voterai que pour mon maire", confie un ouvrier rencontré par France 2, qui n'ira pas non plus voter dimanche 19 juin au second tour. 

"Il n'y a pas de grand impact"

Certains électeurs ne croient plus en leurs élus ou se désintéressent de la vie politique. À Lens, comme ailleurs, les abstentionnistes sont souvent les plus jeunes. Ainsi, 71% des 25-34 ans ont boudé les urnes, dimanche. Ce scrutin a parfois été considéré comme secondaire. "Je trouve que comparé à la présidentielle, il n'y a pas de grand impact", affirme un jeune homme. Alors, l'abstention battera-t-elle encore des records le 19 juin prochain ? La distance semble en tout cas se creuser à chaque élection entre la jeunesse et ses représentants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.