Législatives 2022 : un scrutin aux multiples enjeux

Publié
Législatives 2022 : un scrutin aux multiples enjeux
Article rédigé par
C. Motte, C. Gascard, H. Capelli, A. Guillerot Malick, P-M. de la Foata - France 3
France Télévisions

Vendredi 10 juin, nous sommes à J-2 du premier tour des élections législatives. Jusqu’à ce soir minuit et le début de la période de réserve, chaque groupe se mobilise pour espérer construire un groupe à l’Assemblée nationale. Le défi pour les candidats est de mobiliser les électeurs alors qu’une abstention massive est attendue. Voici les enjeux de cette élection.

Un retour sur le terrain contraint et forcé pour Emmanuel Macron. À Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) mercredi 8 juin et à Gaillac (Tarn) jeudi 9 juin, le chef de l’État est descendu dans l’arène à quelques jours des élections législatives pour attaquer ses adversaires, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Une démarche pour conserver la majorité absolue. Selon les dernières projections, Ensemble ! obtiendrait 260 à 300 sièges, et l’alliance de gauche 175 à 215 sièges.

L’abstention, première menace pour cette élection

Du côté du Rassemblement national, Marine Le Pen espère a minima quinze députés afin de former un groupe, ce qui serait une première depuis 1986. La droite, elle, espère obtenir au mieux une cinquantaine de députés. "Pourquoi il est nécessaire d’être un contrepoids ? Pour mener des réformes importantes dans l’intérêt du pays et dans l’intérêt des Français", estime Rachida Dati, maire Les Républicains du 7ème arrondissement de Paris, dans les 4 Vérités sur France 2 vendredi 10 juin. Mais l’abstention menace ce scrutin. Dimanche 12 juin, plus d’un Français sur deux pourrait bouder les urnes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.