Inflation : les ménages modestes sont contraints de dépenser leurs économies accumulées pendant le Covid

Publié
Inflation : les ménages modestes sont contraints de dépenser leurs économies accumulées pendant le covid
France 2
Article rédigé par
C.Rougerie, S.Soubane, N.Salem, L.Trihan Coignard, X.Roman, B.De Saint Jore - France 2
France Télévisions

Si certains Français parviennent à épargner, d'autres à l'inverse ont été contraints de tout dépenser à cause de la hausse des prix. C’est notamment le cas des plus modestes.

L’une des conséquences de la crise sanitaire est que beaucoup de magasins et de restaurants ont fermé leurs portes. Les Français ont moins acheté et en ont profité pour mettre de l’argent de côté. Mais depuis six mois, face à l’inflation, les ménages les plus modestes ont quasiment dépensé toutes ces économies. "Maintenant, c’est trop cher, on voit les hausses de prix, c’est incroyable", dit une femme. "Il n’y a plus d’économie, c’est fini", renchérit un homme.

Un contexte de crise qui pénalise les plus modestes

Les prix grimpent notamment dans l’alimentation : blé, pâtes, huile... L’avenir inquiète. Le contexte pénalise les moins fortunés. "D’autres ne peuvent plus faire face à ses dépenses et sont contraints déjà de retirer de l’argent de leur livret A", explique Philippe Crevel, directeur du cercle de l’épargne. À l'inverse, les plus riches, se sont enrichis grâce à leur portefeuille d’actions, car l’an dernier, le CAC 40 a connu sa meilleure année depuis plus de 20 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.