UFC-Que choisir lance une action de groupe contre Vinted pour que "les acheteurs obtiennent le remboursement" d'une commission "illégale"

Selon l'association, il est impossible de ne pas payer cette commission qui représente environ 5% du prix de la vente. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'application Vinted permet de vendre ou d'acheter des vêtements d'occasion.  (FRANTZ BOUTON / MAXPPP)

UFC-Que choisir a lancé une action de groupe contre Vinted, le champion européen de la fripe, pour "pratique commerciale trompeuse", a appris franceinfo mardi 18 mai. L'action a débuté il y a quatre mois et la plateforme a déjà reçu sa mise en demeure. "On lance une action de groupe pour que l'ensemble des acheteurs obtiennent le remboursement" d'une commission "illégale", a expliqué mardi sur franceinfo Raphaël Bartlomé, responsable juridique de l’UFC-Que choisir.

Une option qu'on ne choisit pas, selon l'UFC-Que choisir 

L'association de défense des consommateurs réclame le remboursement d'une commission abusivement perçue selon elle, alors qu'elle est présentée comme optionnelle et doit assurer une meilleure protection des acheteurs. "Nous considérons que c'est illégal. D'abord, une commission qui est optionnelle, on l'a choisi. On clique sur une case, on va cocher quelque chose ou décocher à la limite quelque chose. Ensuite, ce qui est illégal, c'est de ne pas savoir qu'elle existe et de ne pas savoir comment elle est calculée", a expliqué Raphaël Bartlomé. 

L'UFC-Que choisir affirme qu'il est impossible de ne pas payer cette commission, pourtant présentée comme facultative. Par ailleurs, son montant n'apparaît qu'au moment de payer et disparaît dans le récapitulatif de la facture. Enfin, la promesse de protection supplémentaire n'est pas respectée puisque, selon l'association, Vinted se contente du minimum en promettant simplement un paiement sécurisé et le remboursement des articles non livrés ou livrés en mauvais état. 

"Lorsque vous achetez concrètement un produit à 5 euros, cette commission représente 95 centimes. Pourquoi est-ce que ce n'est dit pas dès le départ? Le produit ne vous coûtera pas 5 euros, mais il vous coûtera quasiment 6 euros."

Raphaël Bartlomé

à franceinfo

L'association ne connaît pas les gains exacts collectés par Vinted, mais estime qu'ils peuvent s'élever à des dizaines de millions d'euros, puisque la commission s'élève à 5% du prix de chaque vente. "C’est 120 millions de visiteurs par an sur l'application. C'est colossal, avec un nombre extrêmement important de transactions. C'est pour cela que nous lançons cette action de groupe", a justifié Raphaël Bartlomé.

"Nous avons avec nous un petit groupe de consommateurs, mais notre action va concerner l'ensemble des utilisateurs de l'application depuis 2016", poursuit-il. L’association réclame le remboursement de tous les acheteurs de produits entre 2016 et 2021: "Cette commission doit être remboursée. Elle n'a pas été présentée de façon transparente, ni dans son principe ni dans son montant", a-t-il affirmé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.