Vidéo Bonus covoiturage : Clément Beaune détaille les grandes lignes du dispositif

Publié
Article rédigé par
Radio France

La prime tournera autour de "100 euros" et ciblera "en priorité" le covoiturage au quotidien pour "aller au boulot", explique le ministre de Transports, Clément Beaune.

"Avant le 1er janvier" 2023, le gouvernement entend "dévoiler un plan covoiturage", a indiqué le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune, lundi 24 octobre sur franceinfo. Il comprendra notamment le bonus covoiturage officialisé lors de la présentation du plan de sobriété énergétique, le 6 octobre dernier. Le montant de cette "incitation financière" se situera "autour de 100 euros", a-t-il précisé.

Pour en bénéficier, "il faudra s'inscrire sur une plateforme" de covoiturage, "pour la première fois, ou pour la première fois pour les trajets courte distance". "Aujourd'hui, le covoiturage existe surtout pour des départs en vacances, pour des voyages qui sont un peu longs, de plusieurs centaines de kilomètres, notamment pour des jeunes", a-t-il reconnu. "Ce qui est très rare aujourd'hui, qu'il faut encourager, c'est le covoiturage pour aller au boulot le matin, par exemple", a-t-il ajouté.

Selon lui, "il y aura peut-être une aide à la longue distance aussi, on est en train de le calibrer, mais la priorité, la cible de ce plan, ce seront les trajets du quotidien, notamment pour aller au travail le matin". "Au bout d'un certain nombre de trajets, vous aurez la prime", a-t-il avancé. À l'entendre, le dispositif "sera le plus simple possible". Le gouvernement "est en train de définir ça avec les plateformes en ligne de covoiturage".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.