Trottinettes en libre-service à Paris : les trois opérateurs espèrent "une reprise rapide du dialogue avec la mairie"

Lors d'une votation organisée dimanche, les Parisiens ont voté à près de 90% contre la présence de trottinettes en libre-service dans la capitale.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des trottinettes électriques exploitées par les opérateurs   Dott, Lime et Tier Mobility, à Paris, le 23 juillet 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Près de neuf Parisiens sur dix ont dit non, dimanche 2 avril, aux trottinettes en libre-service à Paris. Anne Hidalgo, qui s'était engagée à respecter le résultat du vote, a donc annoncé qu'il n'y en aurait plus à partir du 1er septembre. Face à cette décision, les trois opérateurs parisiens - Dott, Lime et Tier Mobility - réagissent dimanche soir dans un communiqué et espèrent "à présent une reprise rapide du dialogue avec la mairie afin de discuter des prochaines étapes".

Les opérateurs "prennent acte de cette consultation inédite" mais déplorent toutefois que les "modalités de votation n'aient pas été différentes : plus de bureaux de vote, scrutin électronique, information municipale". Selon eux, grâce à ces méthodes, "la mobilisation aurait pu être plus large et représentative".

"Un impact sur les déplacements de 400 000 personnes par mois"

Pour rappel, 103 000 Parisiens ont participé à la votation sur les 1,3 million d'inscrits sur les listes électorales à Paris, soit 7,46% de participation. Les opérateurs affirment que "le résultat de cette votation aura un impact direct sur les déplacements de 400 000 personnes par mois".

"À partir de maintenant, notre priorité en tant qu’employeurs responsables est d’assurer l’avenir de nos salariés."

Dott, Lime et Tier Mobility

dans un communiqué

Dott, Lime et Tier Mobility tiennent à "remercier les milliers de Parisiens qui se sont mobilisés pour les trottinettes en libre-service et les agents municipaux qui ont permis la tenue de cette votation" et concluent en rappelant qu'ils continueront "d’offrir un service de mobilité douce à tous les Parisiens grâce à nos vélos électriques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.