Cet article date de plus d'un an.

Transports : Maglev, Hyperloop… à la découverte des trains du futur

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Transports : Maglev, Hyperloop… à la découverte des trains du futur
Transports : Maglev, Hyperloop… à la découverte des trains du futur Transports : Maglev, Hyperloop… à la découverte des trains du futur (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - J. Van Hove, V. Bouffartigue, A. Fleurent
France Télévisions
France 2
Les trains du futur pourraient transporter des passagers à travers la France à plus de 500 km/h. La SNCF vient de signer un accord de coopération sur une nouvelle technologie.

Une maquette au look futuriste, qui préfigure peut-être les trains de demain. Devant la presse, une start-up polonaise a présenté un train 100 % autonome, via la technologie de sustentation magnétique. Le train flotte de quelques centimètres au-dessus du rail, grâce à un puissant champ magnétique créé par des aimants placés sous le train et sur les rails. Il pourrait rouler à plus de 500 km/h. La SNCF a demandé à la start-up des études de faisabilité. 

Au Japon, un train parcourra bientôt 246 km en 40 min 

"C’est une technologie prometteuse, puisqu’elle pourrait être déployée rapidement sur les infrastructures actuelles sans avoir à construire de nouvelles voies. Ça permettrait d’embarquer plus de voyageurs, plus de marchandises, et ça diminuerait les coûts de maintenance", analyse Arnaud Aymé, spécialiste des transports chez SIA Partners. 

Le train japonais Maglev fonctionne lui aussi à la force magnétique. C’est le plus rapide au monde, avec une vitesse de croisière de 500 km/h. Le système a été approuvé en 2009. Il devrait en 2027 relier Tokyo et Nagoya (Japon), situées à 246 km, en 40 minutes. Enfin, les tubes maintenus sous vide de l’Hyperloop permettraient d’atteindre des vitesses encore supérieures, à 1 000 km/h.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.