Transports : l'Eurostar devenu train fantôme

En raison de la crise sanitaire, les voyages et les échanges se réduisent. L'Eurostar, qui relie la France à la Grande-Bretagne, accuse même une baisse de fréquentation de 95 % depuis le mois de mars.

France 2

Mieux vaut ne pas rater son train depuis Paris pour rejoindre le Royaume-Uni. En raison de la crise sanitaire actuelle et de la limitation des voyages, seuls trois Eurostar sont programmés par jour, contre 20 avant le début de la crise. À la gare, les magasins sont fermés et les passagers absents. À bord du train, la sensation de vide est encore plus frappante.

Appel à l'aide du gouvernement britannique

Tout passager qui souhaite se rendre au Royaume-Uni doit se munir d'une attestation 48 heures avant son départ. Cette situation devient un casse-tête pour les transfrontaliers. "Je ne sais même pas si les formulaires avec lesquels je voyage fonctionnent pour aller et venir en France", témoigne un passager face aux journalistes de France 2. Si la France, par le biais de la SNCF, est venue en aide à la ligne, la société britannique qui gère l'Eurostar en appelle désormais au soutien du gouvernement britannique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Transports : l\'Eurostar devenu train fantôme
Transports : l'Eurostar devenu train fantôme (France 2)