Transports : des marins bloqués dans leur navire abandonné

Publié
Article rédigé par
L.Feuerstein, S.Agrabi, J.Pirès, R.Boukandoura - France 2
France Télévisions

On les appelle des cargos fantômes : ces navires dont les propriétaires ne s'occupent plus et à bord desquels les marins sont livrés à eux-mêmes. Des dizaines de cargos se retrouveraient dans cette situation dans le monde.

Des navires abandonnés par leurs propriétaires et des marins livrés à eux même pendant des mois voire des années. En Roumaine, un équipage de quatre Syriens a été oublié sur les bords de la mer Noire. Les marins du Ali Bey survivent grâce à l'aide de la fédération internationale des ouvriers du transport. "C'est vraiment une honte. Tout le monde est au courant, mais personne ne fait rien", déplore le directeur de la branche roumaine de la fédération, Adrian Mimalcioiu. 

80 bateaux dans la même situation

Bloqués sur le port depuis douze mois, les hommes du bateau sont épuisés mentalement. "On vit comme dans une prison", confie l'un d'eux. Sans visa, les autorités roumaines ne les autorisent pas à quitter le port. Ce navire abandonné est un des 80 cargos répertoriés dans la même situation en 2020. Un millier de marins sont coincés loin de chez, impayés ni ravitaillés. Les raisons de ces abandons : des faillites d'armateurs mais aussi des escroqueries. Le capitaine Ali Bey réclame 200 000 dollars d'arriérés au propriétaire turc. L'équipage refuse de quitter le navire avant d'être payé, malgré l'ennui palpable. La situation est dans l'impasse, bien que l'armateur turc du bateau n'en soit pas à son coup d'essai. L'affaire est devant un tribunal en Roumanie, mais elle devrait mettre longtemps à se régler.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.