Cet article date de plus de trois ans.

Pollution : l'absence de vignette Crit'Air à Paris sanctionnée par une amende à partir du 1er juillet

A partir du 1er juillet, dans "les zones à circulation restreinte", les véhicules devront afficher leur vignette Crit'Air sous peine d'être sanctionné d'une amende de 68 euros.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vignette crit'air à Paris, le 23 janvier 2017. (Photo d'illustration) (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

L'absence de vignette Crit'Air sur son véhicule dans les "zones à circulation restreinte" à commencer par Paris, sera sanctionnée d'une amende à compter du 1er juillet. L'absence d'une telle vignette sera punie d'une amende de troisième classe de 68 euros précise le décret publié le 7 mai 2017 au journal officiel.

Ces macarons, qui identifient chaque véhicule, automobiles comme deux-roues, en fonction de son niveau de pollution, sont obligatoires à Paris depuis mi-janvier, pour rouler en semaine. Ils ont aussi été utilisés à Grenoble et Lyon lors de pics ; la métropole de Strasbourg a annoncé qu'elle allait s'y mettre. Fin février, lors d'une audition au Sénat, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, affirmait que cinq millions de véhicules étaient équipés d'une telle vignette en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.