Nice : plus d'une tonne de produits de contrebande en provenance des pays de l'Est saisie

La police municipale a intercepté plusieurs véhicules qui transportaient des cigarettes, de l'alcool, de l'électroménager et des denrées alimentaires.

Article rédigé par
avec France Bleu Azur - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Police municipale (illustration). (VALERY HACHE / AFP)

Plus d'une tonne de nourriture, de paquets de cigarettes et d'alcool de contrebande a été saisie vendredi à Nice, rapporte samedi 19 décembre France Bleu Azur. Venus des pays de l'Est, ces colis illégaux ont été interceptés par la police municipale, la douane et la direction régionale de l'environnement.

Trois camions et une voiture break ont été contrôlés par les agents. Les véhicules en provenance de Moldavie et de Roumanie étaient plein de marchandises. Environ 500 colis illégaux ont été déchargés. À l'intérieur : 234 paquets de cigarettes de contrebande, près de 250 litres d'alcool, des aspirateurs, des tabourets, et 1,2 tonne de denrées alimentaires.

Des marchandises destinées au marché noir

La police municipale s'est intéressée à un marché noir dans le quartier de l'église russe. Des camions venus de pays de l'Est viennent livrer des produits en tout genre, commandés préalablement par téléphone ou sur internet. "L'arrivée de ces camions venus de pays de l'Est avait cessé mais depuis quelques mois, nous les voyons revenir. Nous avons donc décidé d'agir", explique Richard Gianotti, le patron de la police municipale de Nice.

Les cigarettes et l'alcool ont été saisis, et les meubles comme l'électroménager ont été restitués. Les véhicules ont été conduits à la fourrière. Ils seront remis à leurs propriétaires lorsqu'ils paieront leurs amendes pour fret illégal et travail dissimulé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.