Les TGV deviennent des trains InOui : ce qui va changer

Une page se tourne pour la SNCF, car les TGV changent de nom. Ils seront rebaptisés InOui, à partir du mois de juillet. Pourquoi un tel choix, et qu’est-ce que cela va changer pour les voyageurs ?

France 2

Une nouvelle offre commerciale avec WiFi gratuit à bord, des voitures-bars toujours ouvertes et la possibilité de choisir sa place. InOui, le nouveau nom de TGV, ne perturbe pas les clients : "Quand on en a besoin, qu’ils s’appellent InOui ou un autre nom, on va les prendre quand même", commente l’un d’entre eux. "Moi ce qui m’intéresse quand je prends le train, c’est que le train fonctionne et qu’il soit à l’heure. Le fait qu’il y ait des trucs en plus, c’est secondaire", ajoute un autre.

Une stratégie concurrentielle

Après le lancement des trains à bas coût OuiGo il y a quatre ans, la SNCF veut progressivement mettre en place une version haut de gamme pour compléter son offre. "L’idée probablement pour la SNCF, c’est de dire aux Français : ‘Nous avons un TGV pour tous vos besoins’", analyse Gilles Dansart, expert ferroviaire. "Si vous voulez aller pas cher, vous prenez low-cost, si vous voulez faire un voyage plus confortable, vous prenez InOui. C’est aussi une façon de préparer la nouvelle concurrence ferroviaire, quand d’autres opérateurs viendront soit avec des offres très haut de gamme, soit avec des offres très low-cost." D’après l’entreprise le service des trains InOui sera plus soigné qu’à bord des TGV actuels. Sinon, les rames seront identiques, tout comme les tarifs a priori.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV, en gare de Lille. (Photo d\'illustration)
Un TGV, en gare de Lille. (Photo d'illustration) (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)