VIDEO. Jeudi 22 mars, la première grosse mobilisation de l'année ?

Un conflit social d'usure est-il en train de s'ouvrir entre syndicats et gouvernement ? La journée de jeudi 22 mars en sera la première étape, avec une grève annoncée dans la fonction publique, à la RATP, chez les cheminots et dans le trafic aérien.

Cette vidéo n'est plus disponible

Ce devrait être la grande journée de protestation de ce début d'année 2018, avec, en première ligne dans la rue, les fonctionnaires. À l'appel de sept syndicats, le personnel hospitalier, mais aussi les enseignants seront en grève. Première perturbation à prévoir pour les familles : des enfants qui n'auront pas école. Les syndicats promettent une mobilisation d'envergure : 140 manifestations en tout sont prévues pour ce jeudi 22 mars. Les fonctionnaires dénoncent le gel du point d'indice qui fait stagner leur salaire, demandent de supprimer le jour de carence en cas de congé maladie, et la fin des suppressions de postes annoncée. 

Un mouvement plus dur début avril 

Le 22 mars sera aussi la première journée de mobilisation des cheminots. Une grande manifestation prévue à Paris, et une première grève à l'appel de SUD-Rail et de la CGT, avant de se lancer dans un mouvement plus dur, début avril. Ils réclament le maintien du statut de cheminot et la fin de l'ouverture à la concurrence. La grogne s'intensifie sur plusieurs fronts... Mais pour le gouvernement, pas question de céder. Jeudi, les cheminots seront  soutenus par les salariés de la RATP, appelés eux aussi à se joindre à la grève. D'importantes perturbations sont donc à prévoir dans les transports. Enfin, les contrôleurs aériens se mobiliseront aussi pour réclamer une hausse des embauches. De quoi perturber le trafic dans les aéroports. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes attendent leur train à la gare Montparnasse à Paris. (Photo d\'illustration)
Des personnes attendent leur train à la gare Montparnasse à Paris. (Photo d'illustration) (MAXPPP)