Cet article date de plus de sept ans.

SNCF : appel à la grève le 12 décembre

Quatre syndicats accusent la direction du groupe de vouloir mettre en œuvre la réforme ferroviaire avant le débat prévu au Parlement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le préavis déposé par la CGT, l'Unsa et Sud-Rail, rejoints par FiRST, court du mercredi 11 décembre 2013 à 19 heures au vendredi 13 décembre 2013 à 8 heures. (ERIC PIERMONT / AFP)

Le trafic ferroviaire s'annonce perturbé le 12 décembre prochain. Quatre syndicats de cheminots hostiles au projet de réforme ferroviaire ont lancé un appel à la grève pour cette date, lundi 25 novembre. Ils accusent la SNCF "de tenter de mettre en œuvre la réforme", qui vise à stabiliser la dette du système ferroviaire et à préparer le secteur à l'ouverture à la concurrence, avant le débat prévu au Parlement au premier semestre 2014.

Le préavis déposé par la CGT, l'Unsa et Sud-Rail, rejoints par FiRST, court du mercredi 11 décembre à 19 heures au vendredi 13 décembre à 8 heures.

Un projet qui "s'attaque aux conditions de travail des cheminots"

Les quatre syndicats pointent du doigt deux projets mis en place par la direction de la SNCF et de Réseau ferré de France : "Excellence 2020" et "Réseau 2020". Pour eux, il s'agit de "tentatives de mettre en oeuvre la réforme" avant son passage au Parlement, tout en "s'attaquant aux métiers, à la sécurité et aux conditions de travail des cheminots".

Les syndicats, par la voix d'un représentant CGT, estiment en outre que le projet de réforme est "non financé". "Le financement du projet se fera sur le dos des cheminots" par la recherche de gains de productivité qui "dégradera les conditions sociales et de travail des cheminots", avance ainsi un syndicaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.