Cet article date de plus de neuf ans.

Six loueurs de voitures soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles

L’Autorité de la concurrence enquête actuellement sur un cartel de loueurs de voitures. Selon le Figaro, ils se seraient mis d’accord pour surtaxer les locations depuis les gares et les aéroports.
Article rédigé par Elise Delève
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Europcar, Avis Budget, Hertz, Citer, Sixt et Ada seraient concernés © Maxppp)

Et si les loueurs de voitures les plus connus étaient de mèche pour faire payer plus cher ? Selon un document consulté par l’Agence France Presse, une enquête a récemment été ouverte par l’Autorité de la concurrence contre six loueurs de voitures. Ils se seraient mis d’accord pour surtaxer les locations dans les gares et les aéroports.

L’autorité a envoyé une "notification de griefs" aux six loueurs "leur reprochant certaines pratiques susceptibles d'être non conformes à la règlementation française", peut-on lire dans un document déposé mercredi par Europcar France à l’Autorité des marchés des finances. Une transparence demandée par l’introduction en bourse du loueur.

Selon le Figaro , les six loueurs visés par l’enquête sont parmi les plus connus. Europcar, Avis Budget, Hertz, Citer, Sixt et Ada. En plus de la surtaxe, ils se seraient échangés des informations "de la part des gestionnaires d’aéroports" sur leurs pratiques commerciales dans les aéroports. Une pratique anticoncurrentielle qui aurait eu lieu entre 2003 et 2008 dans les aéroports et de 2005 à 2008 dans les gares.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.