Le trafic RATP sur la ligne A du RER est suspendu pour la soirée de jeudi

Les conducteurs avaient décidé un "arrêt de travail spontané", jeudi 29 janvier, après l'agression d'un de leurs collègues la veille. 

La ligne A du RER parisien est la plus chargée d\'Europe, avec 1 million de voyageurs par jour.
La ligne A du RER parisien est la plus chargée d'Europe, avec 1 million de voyageurs par jour. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Les derniers trains du RER A vers Boissy-Saint-Léger, Marne-la-Vallée et Saint-Germain-en-Laye sont passés à Châtelet-les-Halles vers 19h30, indique la RATP sur Twitter, jeudi 29 janvier. Cela signifie que les derniers trains sont partis de leur terminus à 19 heures, car la régie parisienne n'a pas réussi à trouver assez de conducteurs volontaires pour assurer un service en soirée. Des bus de substitution ont toutefois été mis en place. Contactée par francetv info, la régie indique que des discussions étaient en cours, en fin de journée, entre la direction et les syndicats, afin d'organiser le trafic de vendredi. 

La RATP avait d'abord annoncé une reprise partielle du trafic du RER A, à partir de 16h30 après des heures de paralysie. Les conducteurs avaient décidé un "arrêt de travail spontané" après l'agression d'un de leurs collègues la veille, provoquant une pagaille monstre sur la ligne la plus chargée d'Europe, avec 1 million de voyageurs par jour.

Nez cassé pour la victime de l'agression

Ce mouvement fait suite à l'agression d'un conducteur de rame, la veille. Selon une source policière, le signal d'alarme a été actionné lorsqu'un passager s'est fait coincer la main lors de la fermeture d'une porte. Le conducteur du RER a alors quitté sa cabine "pour réarmer le système d'alarme". A ce moment-là, l'homme qui avait eu la main coincée lui a donné "un coup de tête" avant de prendre la fuite. La victime est sortie des urgences vers 3h15 avec le nez fracturé.