"Gilets jaunes" : des actions ciblées avant le rassemblement à Paris

La journée de samedi 24 novembre s'annonce cruciale pour les "gilets jaunes". Avant Paris, ils ont occupé le terrain vendredi 23 novembre.

FRANCE 3

Les "gilets jaunes" chantent, en ce jour de Black Friday, devant un magasin. Ils sont là pour ce faire entendre, perturber le commerce et siffler le patron. Sur une autre zone commerciale, à Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime), près de Rouen, ils bloquaient l'accès aux magasins avant l'arrivée des CRS. Pour eux, perturber ce jour de soldes, c'était l'occasion rêvée de faire passer leur message. Et dans les magasins, l'impact sur les ventes est immédiat.

Des radars et des horodateurs ciblés

"Depuis le début de la journée, c'est relativement calme", rapporte Clélia Tourneboeuf, directrice d'un magasin, dans cette zone commerciale. Dans les Bouches-du-Rhône, la raffinerie Totale de La Mède est une autre cible. Les "gilets jaunes" occupent le rond-point d'accès. Ils ont tout prévu pour durer. Le maire de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) leur a même fait livrer des toilettes. Un peu partout, les radars et les horodateurs ont fait les frais de cette colère jaune, symboles de ces taxes dénoncées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent à Dinan (Côtes-d\'Armor), le 20 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" manifestent à Dinan (Côtes-d'Armor), le 20 novembre 2018. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)