Vidéo Face à la facture : le désarroi des Français qui travaillent avec leurs véhicules

Publié Mis à jour
Face à la facture : le désarroi des Français qui travaillent avec leurs véhicules
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Duponchel, P.Montels, P.Goldmann - France 2
France Télévisions

Le gouvernement va annoncer dans les prochains jours des aides pour les ménages face à la flambée des prix du carburant. Les équipes de France Télévisions sont parties à la rencontre des Français qui travaillent avec leurs véhicules.

Dans la Somme, une épicerie itinérante de quinze camions parcourt le département pour se "poser" dans les petits villages. Guillaume Beaurain, le dirigeant de Beaurain Primeur, s'inquiète face à la flambée des prix du carburant : "Je fais deux pleins par semaine par véhicule et j'en ai 15. L'année dernière j'avais 8 000 euros de gazoles par mois et là je vais frôler les 10 000 euros." Les 2 000 euros de charges par mois vont être répercutés sur le prix de vente de ces épiceries itinérantes.

30 000 euros de carburant pour un agriculteur de la Somme 

Certains s'inquiètent de cette hausse des prix mais ne peuvent rien faire. "Je suis non-voyante, je ne peux plus me déplacer. Même si les prix augmentent je vais être obligée de m'habituer", témoigne une habitante de la Somme. Répercuter l'augmentation de l'essence sur les prix de vente, les agricultures ne peuvent même pas y penser. La facture de gazole a doublé et Arnaud Paruch, un agriculteur de la Somme, dépense 30 000 euros par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.