Cet article date de plus d'un an.

Embargo américain sur les importations de pétrole et de gaz russes : "Ça aura une répercussion dans nos stations", prévient le patron de Système U

Dominique Schelcher, le PDG de Système U, prédit de nouvelles hausses des prix à la pompe alors que le prix du gazole commence à dépasser celui du sans-plomb 95, après la mise en oeuvre de l'embargo américain sur les importations de pétrole et de gaz russes. "Du jamais vu", affirme-t-il.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une station essence à Mulhouse, le 8 mars 2022. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

L'embargo américain sur les importations de pétrole et de gaz russes décidé à cause de la guerre en Ukraine "aura une répercussion dans nos stations", prévient Dominique Schelcher, le PDG de Système U mercredi 9 mars sur France Inter. "J'ai regardé le prix du baril de pétrole ce matin : il a pris deux dollars par rapport à hier soir", précise-t-il.

>> DIRECT. Guerre en Ukraine : des milliers de civils déjà évacués, nouveaux cessez-le-feu attendus mercredi

"On craint que ces hausses continuent de semaine en semaine", regrette Dominique Schelcher. On achète et on est obligés de répercuter ce prix-là." Le PDG de Système U assure ne pas avoir connu "en si peu de temps" de pareilles augmentations.

"Il y a un phénomène aggravant : l'euro s'affaiblit par rapport au dollar et on achète encore plus cher le carburant. Il y a un engrenage qui n'est pas favorable du tout."

Dominique Schelcher

à France Inter

Dominique Schelcher indique que la marge de manœuvre est quasiment inexistante : "Nous n'avons pas le droit de vendre à perte, souligne-t-il. Donc nous sommes obligés évidemment de répercuter ces hausses de plus de 10 centimes à la semaine actuellement. Et nous prenons là dessus très peu de marges."

Le prix du gazole dépasse celui du sans-plomb 95

"Le gazole commence à dépasser le sans-plomb 95, et ça c’est du jamais vu", affirme le PDG de Système U. "Cela frappe les esprits, la plus grosse tension actuellement est sur le gazole dont une bonne partie venait des pays de l'Est. C'est cette partie-là qui est perturbée (...) et donc on cherche des solutions alternatives, mais elles ne s'organisent pas instantanément, il faut quelques jours."

Enfin, Dominique Schelcher indique que Système U achète son carburant avec le groupe Leclerc "pour être plus forts", et que les deux entreprises "cherchent toutes les alternatives possibles" pour ne plus avoir à acheter de carburant russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.