Cet article date de plus de trois ans.

Passionnés : ma mob' et moi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Passionnés : ma mob' et moi
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 vous emmène à la rencontre d'Eddy Paradis. Depuis 40 ans, il voue une passion aux mobylettes. Il en possède une trentaine, des années 20 aux années 80.

Un bruit et un nom qui ont transporté des générations d'adolescents. Plus rapide qu'un vélo, mais plus accessible qu'une moto, la mobylette, c'est le symbole de la liberté dès les années 60. Pour Eddy Paradis, elle a commencé à l'âge de 14 ans : "J'habitais à la campagne, c'était le seul moyen de locomotion que j'avais pour me déplacer un petit peu". Une première mobylette bleue, puis une deuxième, une troisième, et ainsi de suite. En 25 ans, c'est pas moins de 30 modèles qui ont agrandi sa collection.

Un modèle de 1969

Des modèles qu'il a chinés un peu partout en France. Et voici la petite dernière : un modèle de 1969, trouvé sur un site de petites annonces. Reste à la réparer. Mais selon Eddy, "c'est des moteurs qui sont très très simples, qu'on arrive à réparer avec pas grand-chose". Pour cela, il peut compter sur l'aide de son frère et d'un ami, eux aussi passionnés, depuis leur rencontre lors de compétitions. Une passion qui les a soudés. Et voici leur récompense : cette rescapée va désormais pouvoir regagner le bitume. Dès cet après-midi ils rejoignent d'autres collectionneurs. Un retour sur les routes pour cet objet devenu vintage, et qui attire de plus en plus de nostalgiques de leur adolescence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.