Cet article date de plus de quatre ans.

Paris a connu une "baisse record" du trafic automobile en 2017, selon Anne Hidalgo

La maire de Paris affirme dans "Le Journal du dimanche" que le trafic automobile a baissé de 4,8% l'année passée, par rapport à 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, lors d'un discours à Sciences-Po, à Paris, le 11 janvier 2018. (PATRICK KOVARIK / AFP)

"On voit bien que notre politique de transport porte ses fruits." Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, affirme dans Le Journal du dimanche du 4 février que "Paris a connu une baisse record du trafic automobile" en 2017. Selon elle, il a diminué de 4,8% l'année précédente par rapport à 2016. "C'est considérable", insiste-t-elle.

Contre un péage aux portes de Paris

"A présent, la circulation se fluidifie, se félicite Anne Hidalgo. Et ceux qui ont réellement besoin de prendre leur voiture, comme les taxis ou les artisans, peuvent ainsi mieux circuler. Tout le monde en convient."

La maire de Paris rappelle qu'elle est "opposée à un péage aux portes de Paris", mais imagine "d'autres dispositifs, par exemple un contrôle automatique des vignettes Crit'air, ou encore un péage positif, où les automobilistes vertueux recevraient une gratification".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.