Mortalité routière : 2014 en hausse

"On sera autour de +5% à la fin de l'année", pronostique le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, "avec un nombre de blessés plus important".

(La mortalité routière en hausse de 5% cette année © RADIOFRANCE)

2014 ne restera pas dans les annales de la sécurité routière, semble-t-il... Les chiffres ne sont pas encore officiels, mais le ministre de l'Intérieur en a une estimation assez précise : "On sera autour de +5% pour le nombre de morts, avec un nombre de blessés plus important" , a déclaré Bernard Cazeneuve sur BFM TV

3.268 personnes avaient trouvé la mort sur les routes en 2013 - c'était 10% de moins qu'en 2012. Mais 2014 ne poursuivra pas sur la lancée. L'objectif du ministère est bien d'atteindre moins de 3.000 morts à l'horizon 2020.

Pour y arriver, de nouvelles mesures devraient être dévoilées en janvier : nouveaux tests salivaires pour détecter alcool et drogues, et expérimentation de zones à 80 km/h, sur deux ou trois axes "particulièrement accidentogènes" .

En 2013, 25% des accidents mortels étaient dus à la vitesse, 20% à l'alcool, 14% à des refus de priorité et 4% à l'usage de stupéfiants, selon les chiffres provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière.