"Gilets jaunes" : quels sont vos droits face aux blocages ?

En cas de barrage des "gilets jaunes" sur la route du travail, quels sont les droits d'un salarié vis-à-vis de son employeur ?

FRANCE 2

Qu'arrivera-t-il à un employé qui arrive en retard sur son lieu de travail à cause d'un blocage des "gilets jaunes" ? C'est la question à laquelle répond la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 Heures de France 2. "Premièrement, explique-t-elle, il faut absolument une preuve que le retard est bien dû à un barrage, le plus simple est de prendre une photo. Le patron pourra alors demander à l'employé de rattraper ses heures ou lui en faire cadeau."

Peut-on faire grève avec les "gilets jaunes"

Si l'employeur décide de demander à ses salariés de ne pas venir travailler par anticipation des blocages des "gilets jaunes", il faut savoir qu'il est illégal pour lui d'imposer une journée de congé. Dans le cas où un employé souhaiterait faire grève pour rejoindre les "gilets jaunes", il est possible de déclarer à l'employeur que l'on fait grève sans préavis. "Mais il faudra préciser que les motivations sont liées à la défense du salaire, du pouvoir d'achat ou des conditions de travail", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme tient un fumigène jaune, à Bordeaux (Gironde), le 17 novembre 2018.
Un homme tient un fumigène jaune, à Bordeaux (Gironde), le 17 novembre 2018. (NICOLAS TUCAT / AFP)