Cet article date de plus de quatre ans.

Marseille : la circulation des bus perturbée après les agressions de deux chauffeurs

Après l'agression de deux chauffeurs de bus dans le quartier Saint-Antoine à Marseille, les chauffeurs de bus du dépôt d'Arenc ont décidé d'arrêter le travail. Leur mouvement concerne 14 lignes de bus.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustrations d'usagers du bus, ici au niveau du Vieux Port et de La Canebière, Marseille. (MAXPPP)

La circulation des bus est perturbée, samedi 2 septembre dans la matinée, à Marseille, après qu'une partie des chauffeurs a décidé d'arrêter le travail pour protester contre l'agression de deux de leurs collègues, dans la matinée, rapporte France Bleu Provence.

Les trois agresseurs sont toujours recherchés

Les deux chauffeurs ont été agressés dans le quartier Saint-Antoine, dans le 15ème arrondissement, dans les quartiers nord. Trois jeunes les ont pris à partie, l'un des chauffeurs a été blessé et transporté à l'hôpital, l'autre est en état de choc.

En solidarité, les chauffeurs de bus du dépôt d'Arenc ont décidé d'arrêter le travail. Leur mouvement concerne 14 lignes de bus. Les trois agresseurs sont toujours recherchés par la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.