Margny-lès-Compiègne : un immeuble, deux adresses

Reportage dans un cocasse immeuble de l'Oise, qui est à cheval sur deux communes.

France 3

"Voilà, ici, quand on rentre dans le salon, on est côté Margny, par contre, tout le restant de l'appartement, on est côté Compiègne", explique Vincent Gilbart, propriétaire. À cheval sur deux communes dans le même appartement, cela prête à sourire. Ce propriétaire n'y fait plus attention, sauf quand il fait ses factures. "Au niveau des impôts, ce n’est pas tout à fait la même chose. L'appartement principal, lui, est considéré comme compiégnois, par contre pour le parking, je paie mes impôts à la trésorerie de Margny-lès-Compiègne", poursuit-il.

"On s'habitue"

C'est sans compter les difficultés pour ouvrir un compteur électrique. Il faut souvent attendre trois semaines pour qu’EDF localise les résidents, car, dans le même immeuble, il y a deux adresses. Deux taxes d'habitations à payer aussi, et cela fait trente ans que ça dure. "C'est gênant au début, ensuite on s'habitue", confie un habitant. L'INSEE vient de trancher : tous les habitants seront désormais rattachés à Margny.

Le JT
Les autres sujets du JT
Margny
Margny (FRANCE 3)