Loire : les agriculteurs disent non au projet d'autoroute A45

Alors que le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est engagé mercredi 11 octobre en proposant de taxer les bétonneurs, un collectif de paysans de la Loire se mobilise contre un projet d'autoroute.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un projet qui suscite une vive opposition depuis des années : l'autoroute A45, un axe qui devrait traverser les terres agricoles et les vergers dans les Monts du Lyonnais. Parmi ces opposants, Marc Bissardon. Le tracé empiète sur ses terres. Inacceptable pour cet agriculteur.

Une hausse du prix du foncier à craindre ?

Autre problème soulevé par les opposants : le risque d'une hausse du prix du foncier. Long de 45 kilomètres, ce projet relierait Lyon à Saint-Étienne (Loire) et viendrait soulager l'actuelle autoroute A47, souvent saturée par le trafic. Pour ses partisans, ce nouvel axe est indispensable à l'économie de la région.

Coût estimé de ce tronçon : 1,2 milliard d'euros, payés par le concessionnaire, les collectivités locales et l'État. Mais le gouvernement n'a pas encore donné son feu vert définitif. Mercredi 11 octobre dans l'après-midi, les élus de la région favorables à l'A45 seront reçus par Élisabeth Borne, ministre des Transports.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s\'est engagé mercredi 11 octobre en proposant de taxer les bétonneurs, un collectif de paysans de la Loire se mobilise contre un projet d\'autoroute.
Alors que le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est engagé mercredi 11 octobre en proposant de taxer les bétonneurs, un collectif de paysans de la Loire se mobilise contre un projet d'autoroute. (FRANCE 2)