Les immatriculations de voitures neuves en France chutent encore au mois d'avril

Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore subi un repli au mois d'avril, pour le dix-septième mois consécutif. Avec une baisse de -5,2 %, la chute est cependant moins forte qu'en mars dernier, surtout pour le constructeur français PSA Peugeot Citroën.

(Maxppp)

Cela fait désormais 17 mois que ça dure. Pas un seul mois de hausse depuis 2011 ; le marché automobile subit toujours la crise de plein fouet.

En avril, le nombre d'immatriculations de voitures neuves a une nouvelle fois chuté, de -5,2 % par rapport à avril 2012. Il s'est immatriculé le mois dernier 157.859 voitures neuves en France, selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

La chute des ventes est toujours une réalité pour les constructeurs français : -12,1 % pour PSA Peugeot Citroën, et -2,8 % pour Renault. Mais ces chiffres cachent néanmoins une nette amélioration pour PSA, qui s'était écroulé au mois de mars avec une baisse des immatriculations de 23,6 %. Renault est une nouvelle fois sauvée par les bons résultats de sa filiale low cost Dacia, qui a vendu près de 19 % de voitures de plus le mois dernier qu'en avril 2012.

Pas d'écroulement

Malgré cette nouvelle baisse, le marché automobile semble calmer sa tendance à l'écroulement. En mars dernier, il faut en effet se souvenir que le nombre d'immatriculations avait sévèrement chuté, de 16 %.

Du côté des constructeurs étrangers, la baisse est une nouvelle fois générale, à -1,1 % au mois d'avril. Le Coréen Hyundai poursuit son parcours sans faute (+17,3 %), les Allemands Volkswagen et Mercedes sont également en hausse. Ford et General Motors s'écroulent, avec des baisses respectives de près de 17 et 19 %.

Sur les quatre premiers mois de l'année, si l'on compare à la même période en 2012, le nombre d'immatriculations est en baisse de 12,3 %, dont 13,2 % pour les constructeurs français.

Oeuvres liées

{% document %}