Cet article date de plus de huit ans.

Le nombre d'immatriculations de voitures neuves en France replonge au mois de mai

Après une baisse moins forte que les mois précédents au mois d'avril, les constructeurs automobiles ont subi un nouveau coup au mois de mai. Une baisse de plus de 10 %, alimentée une nouvelle fois par les mauvais chiffres des constructeurs français.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

On ne dira pas que l'espoir était revenu dans le secteur de l'automobile, mais les chiffres publiés ce lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) ont de quoi inquiéter.

Au mois de mai dernier, il s'est immatriculé 10,3 % de voitures neuves de moins qu'en mai 2012, un an plus tôt, soit 148.554 unités. La crise est toujours bien présente dans le secteur.

Pour les constructeurs français, la baisse est encore conséquente : - 8,2 % pour PSA, et surtout 16,5 % pour Renault. La seule marque au losange, portée par sa filiale à bas coût Dacia, a vendu 20,3 % de voitures de moins, un plongeon qui représente une baisse de 30.837 unités. Pour PSA, la baisse est moindre qu'en avril, au contraire de Renault.

Pour les constructeurs étrangers, la baisse s'est établie en mai à 8,4 %, beaucoup plus importante qu'au mois d'avril (- 1,1 %).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.