Ile-de-France : le passe Navigo à tarif unique en bonne voie

Matignon soutient l'idée d'augmenter le "versement transport" payé par les entreprises pour financer l'abolition des zones tarifaires existantes dans les transports en commun de la région.

Les tarifs du passe Navigo s\'échelonnent actuellement de 67,10 euros pour la zone 1-2 jusqu\'à 113,20 euros pour la cinquième et dernière zone.
Les tarifs du passe Navigo s'échelonnent actuellement de 67,10 euros pour la zone 1-2 jusqu'à 113,20 euros pour la cinquième et dernière zone. ( MAXPPP)

Le gouvernement dit "oui" au passe Navigo à tarif unique qui doit permettre d'abolir les zones tarifaires existantes en Ile-de-France, a annoncé Matignon, mercredi 26 novembre. La mise en place d'un tarif mensuel de 70 euros pour l'ensemble des abonnés aux transports de la région parisienne est sérieusement engagée par le conseil régional. Actuellement, les tarifs s'échelonnent de 67,10 euros pour la zone 1-2 jusqu'à 113,20 euros pour la cinquième et dernière zone.

Manuel Valls approuve l'accord préliminaire trouvé par le président de la Région Jean-Paul Huchon et le président de la Chambre de commerce régionale Pierre-Antoine Gailly, qui prévoit notamment une hausse du "versement transport", une taxe acquittée par les entreprises de plus de dix salariés, afin de financer la mesure.

Des amendements discutés mercredi en commission

"Un passe unique à 70 euros par mois conduira à une baisse de charges pour les entreprises franciliennes comprise entre 70 et 80 millions d'euros du fait de la diminution des frais de transport pris en charge à 50% par l'employeur", expliquent Jean-Paul Huchon et Pierre-Antoine Gailly.

De plus, pour les entreprises de moins de 10 salariés, c'est-à-dire 80% des entreprises d'Ile-de-France, "le passe unique conduira à une réduction nette du coût du travail", soulignent les deux hommes.

L'accord doit être concrétisé dans le projet de loi de finances rectificative 2014, via les amendements du député PS Olivier Faure. Ces amendements devraient être examinés en commission des finances à l'Assemblée nationale, ce mercredi en fin d'après-midi,.

Une mise en œuvre dès 2015 ?

La mise en place de ce tarif unique était une promesse de campagne commune, pour les régionales, du PS et de son principal partenaire de majorité Europe Ecologie-LesVerts, qui devait être honorée pendant le mandat régional, qui s'achève en 2015.

L'exécutif régional espère une mise en œuvre du passe à tarif unique dans les mois à venir. Si les amendements sont adoptés ce mercredi, "cela permettrait de mettre en place le passe unique à la rentrée 2015", estime Pierre Serne, vice-président EELV en charge des transports à la région.