Cet article date de plus de neuf ans.

Grève SNCF : les prévisions de trafic

Les syndicats de la SNCF appellent à la grève jeudi dans toute la France. Le trafic sera perturbé dès ce mercredi soir 19h jusqu'à vendredi 8h, sur les lignes TGV, TER et RER. En moyenne 7 TGV sur 10 circuleront et 2 TER sur 3. Découvrez les prévisions détaillées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Richard Mouillard Maxppp)

Le trafic sera perturbé de mercredi 19h à vendredi 8h sur tout le territoire, a annoncé la SNCF mardi dans un communiqué.

TGV : en moyenne 7 trains sur 10

En moyenne 7 trains sur 10 sur les TGV au départ ou à l'arrivée de ParisEn moyenne 6 trains sur 10 sur les TGV province-pronvinceTrafic normal sur le TGV Est

TER : en moyenne 2 trains sur 3

Deux trains sur trois en moyenne, selon les régions

Intercités (Corail) : plus d'1 train sur 2 en moyenne

Trafic
normal sur Paris-Amiens, Paris-St Quentin, Bordeaux-NiceDeux
trains sur trois en moyenne sur Paris-Rouen-Le Havre,
Paris-Caen-Cherbourg, Paris-Nevers-Clermont Ferrand

RER : 2 trains sur 3 ou service normal

RER C : 2 trains sur 3 en moyenneRER D : 2 trains sur 3 en moyenne, avec interconnexion entre
Paris-Lyon et Paris NordRER B : service proche de la normale, interconnexion assurée à Gare du
NordRER A et E : service normal

Transiliens : 7 trains sur 10 en moyenne

Lignes de Paris-St Lazare : de 1 train sur 2 à 2 trains sur 3 selon les lignesParis-Montparnasse : 1 train sur 2, sauf La Verrière-La Défense 4 trains sur 5Autres lignes de Paris-Lyon : en moyenne 1 train sur 2Autres lignes de Paris-Est : 3 trains sur 5, sauf tram-train T4 service normal

Trafic international

Service normal pour le trafic de jour sur Eurostar, Thalys, Alleo, vers l'Allemagne, la Suisse et l'ItalieService quasi-normal vers Genève

Trafic national de nuit

Aucun Lunea les nuits de mercredi à jeudi et de jeudi à vendredi Pour connaître en temps réel les conditions de circulation : www.sncf.com, www.infolignes.com et www.abcdtrains.com pour les Transiliens.

La CGT, l'Unsa, SUD-Rail et la CFDT ont choisi d'arrêter le travail à la
veille des vacances de la Toussaint, pour signifier leur mécontentement sur des conditions de travail, selon eux, dégradées. Ils souhaitent également alerter le gouvernement, qui doit donner sa position à la fin du mois sur la séparation ou la réunification de l'opérateur historique (SNCF) et du gestionnaire des infrastructures (Réseau ferré de France, RFF).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.