Air France : quelles conséquences aura le départ de Jean-Marc Janaillac ?

Le journaliste Laurent Desbonnets se trouve en direct du siège d'Air France à Paris. Il commente les réactions au sein de la compagnie aérienne alors que son PDG vient d'annoncer sa démission ce vendredi 4 mai.

France 2

Le PDG d'Air France Jean-Marc Janaillac a annoncé sa démission, ce vendredi 4 mai, après le rejet par 55,44% des salariés d'un accord salarial proposé par la direction. "C'est un peu la stupéfaction, une douche froide pour la direction d'Air France, qui partait pourtant plutôt confiante sur l'issue de ce vote. La mobilisation des pilotes était en baisse : -21% de grévistes. L'entourage de Jean-Marc Janaillac pensait que cette menace de démission allait convaincre les salariés de voter 'oui' à cette consultation", explique le journaliste Laurent Desbonnets en direct du siège d'Air France à Paris.

Trouver un nouveau PDG

Le pari perdu de la direction d'Air France ouvre une grande période d'incertitude pour la compagnie aérienne. "Un conseil d'administration a été convoqué pour mercredi prochain. Il y aura une période de transition, le temps de trouver un nouveau PDG, la bonne personne qui pourra renouer le dialogue et reprendre les négociations, dans une entreprise profondément divisée. Une mission qui s'annonce extrêmement délicate, d'autant que le contexte économique est difficile", commente le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marc Janaillac, le 4 mai 20118.
Jean-Marc Janaillac, le 4 mai 20118. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)