DIRECT. Environ 2 500 lycéens ont manifesté à Nice, une centaine d'établissements perturbés à travers la France

Les lycéens se mobilisent pour dénoncer, pêle-mêle, la réforme du baccalauréat, Parcoursup et pour soutenir le mouvement des "gilets jaunes".

Des feux de poubelles devant le lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 3 décembre 2018.
Des feux de poubelles devant le lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 3 décembre 2018. (F. GANDILHON / FRANCE 3 AUVERGNE-RHONE-ALPES)
Ce qu'il faut savoir

Débutés vendredi, les blocages de lycées ont perturbé une centaine de lycées avec des blocages complets ou partiels dans plusieurs villes de France, lundi 3 décembre. Parmi les académies les plus touchées figurent Toulouse (une quarantaine d'établissements perturbés), Versailles et Créteil (une vingtaine dans chacune de ces académies). Jusqu'à 2 500 jeunes ont manifesté dans les rues de Nice (Alpes-Maritimes) en soutien aux "gilets jaunes" aux cris de "Macron démission !", paralysant une partie du trafic routier de la ville.

 Environ 1 000 jeunes ont aussi manifesté dans les rues de Dijon (Côte-d'Or). Des violences ont éclaté en marge du défilé, les forces de l'ordre répliquant à des jets de pierres par des tirs de grenades lacrymogènes. La police a procédé à "au moins deux interpellations" et est intervenue lors d'une intrusion de manifestants dans un lycée. Selon la préfecture, un policier a été blessé lors de violences commises devant le commissariat "à l'instigation d'adultes casseurs manifestement extérieurs au mouvement".

Des manifestations dégénèrent à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Des heurts ont eu lieu avec la police, qui a reçu des projectiles avant de riposter avec du gaz lacrymogène. Plusieurs manifestants affichent leur soutien aux "gilets jaunes", note France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Des débordements à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Un véhicule et des poubelles ont été incendiés devant un lycée. Une source judiciaire assure à franceinfo qu'il ne s'agit pas d'une manifestation de "gilets jaunes", mais de lycéens contre la réforme du lycée. "On est clairement sur de l'utilisation de prétextes pour se livrer à des violences urbaines", affirme de son côté le rectorat de Créteil.

Des manifestations partout en France. L'académie de Marseille a dénombré une douzaine d'établissements bloqués. L'académie de Montpellier a signalé cinq lycées perturbés, dont un fermé par le proviseur pour des raisons de sécurité. Enfin, à Bordeaux, les blocages concernent dix-sept lycées. Au total, une centaine d'établissements sont perturbés à travers l'Hexagone.

 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LYCEES

16h45 : La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est dite "inquiète de la contamination" de la mobilisation des lycéens par le mouvement des "gilets jaunes" et a assuré que sa région serait "intransigeante" à l'égard des casseurs. "Je demande à la police d'intervenir pour lever ces blocages et empêcher ces violences", a rapporté l'élue Les Républicains.

13h51 : A Lyon et dans sa banlieue, plusieurs établissements sont aussi touchés par des actions de blocage répondant à l'appel de plusieurs syndicats de lycéens. Les pompiers, qui ont parfois été caillassés, sont intervenus pour des feux de poubelles et d'une voiture devant des établissements à Bron, Villeurbanne et dans le 8e arrondissement de Lyon.

13h50 : Jusqu'à 1 000 jeunes ont manifesté ce matin dans les rues de Dijon (Côte-d'Or) dans le cadre d'une nouvelle journée de mobilisation lycéenne contre la réforme du bac ou Parcoursup. Des violences ont éclaté en marge du défilé, les forces de l'ordre répliquant à des jets de pierres par des tirs de grenades lacrymogènes.

12h40 : Bonjour @anonyme. Après une première journée d’action vendredi, une centaine de lycées sont bloqués partiellement ou complètement dans différentes régions de France. Nous faisons un tour des blocages région par région, dans cet article.

12h38 : Bonjour Franceinfo, pouvez-vous faire un point sur le blocage des lycées partout en France ? En vous remerciant

11h32 : Ces lycéens protestent contre les réformes du bac, du lycée et Parcoursup. Selon les premières remontées des rectorats, parmi les académies les plus touchées figurent celle de Toulouse (une quarantaine d'établissements perturbés) et Créteil (une vingtaine d'établissements).

11h29 : Plus d'une centaine de lycées en France sont bloqués partiellement ou totalement, annonce le ministère de l'Education.