Cet article date de plus de trois ans.

Les impôts sont "plus redistributifs, égalitaires et progressifs qu'avant"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
duel eco
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Faut-il remettre à plat le système fiscal ? Les impôts sont-ils de plus en plus inégaux ? L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre en débattent dans le Soir 3 mardi 8 janvier.

"Les 20% les plus aisés, les classes moyennes supérieures, sont ceux qui ont le plus subi les hausses d'impôts depuis dix ans", estime Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos, qui prône la suppression totale de la taxe d'habitation.

Au contraire, pense Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés, "il faut maintenir la taxe d'habitation pour les plus riches et remettre à plat la fiscalité locale".

Les droits de succession pour éradiquer les SDF

"Il va y avoir un grand débat fiscal et j'espère qu'on va tout mettre sur la table et montrer que l'impôt est plus redistributif, égalitaire et progressif qu'il y a dix ans", rajoute Étienne Lefebvre. "Les 10% les plus aisés payent 70% de l'impôt sur le revenu et 50% même en additionnant la CSG. Ils luttent mieux contre les inégalités qu'avant".

Pour les droits de succession, un taux en fonction des sommes héritées est envisagé. "Il faut aller beaucoup plus loin. 80% des successions ne sont pas taxées. Il faut les augmenter. Et ça suffirait à récolter 3 à 4 milliards d'euros, ce qui permet de supprimer les 150 000 SDF en France, promesse qu'avait prise Emmanuel Macron", affirme Christophe Ramaux, professeur d'économie à la Sorbonne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.