Dimanche en politique, France 3

Gilets jaunes : les insultes qui choquent

Le nouveau rassemblement des "gilets jaunes" a dégénéré lorsque des militants ont demandé aux forces de l'ordre de se suicider. 

FRANCE 3

"Suicidez-vous, suicidez-vous !", scandent des manifestants présents lors de la 23e manifestation des "gilets jaunes". Pour les policiers, une limite a été franchie. "C'est surtout un slogan dégueulasse. On ne joue pas avec la mort, pour quelque motif que ce soit. La vie humaine est sacrée", assène David-Olivier Reverdy du syndicat alliance police nationale. Une provocation qui fait écho à une vague de suicides sans précédent dans les rangs de la police.

La classe politique réagit 

Sur les réseaux sociaux, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a immédiatement réagi : "Honte à ceux qui se sont livrés à une telle ignominie ! Soutien total à nos forces mobilisées, et à leurs familles. L'immense majorité des Français sait ce qu'elle leur doit." "C'est indéfendable, c'est insupportable, c'est immonde", lâche Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique - PS - Nouvelle donne. "Honteux et indignes", renchérit Eric Ciotti, député Les républicains.

Certains \"gilets jaunes\" se sont rendus coupables d\'insultes indignes à l\'encontre des forces de l\'ordre lors du 23e samedi de mobilisation. 
Certains "gilets jaunes" se sont rendus coupables d'insultes indignes à l'encontre des forces de l'ordre lors du 23e samedi de mobilisation.  (FRANCE 2)