Gilets jaunes : insultes envers les policiers

Lors de la 23e manifestation des "gilets jaunes", qui s'est tenue ce 20 avril, des slogans appelant au suicide des policiers se sont faits entendre. 

FRANCE 2

Certains manifestants ont appelé les policiers à se suicider lors de la manifestation des "gilets jaunes", ce 20 avril. Ces mots ont résonné hier comme une gifle place de la République : "Suicidez-vous, suicidez-vous !" Ces manifestants, dont beaucoup portent un gilet jaune, s'adressent aux forces de l'ordre. Un appel au suicide, au lendemain d'une journée d'hommages devant les commissariats.

Vendredi 19 avril, tous les policiers pleuraient la mort d'un des leurs âgé de 25 ans qui s'est donné la mort. C'est le 28e depuis le début de l'année. Dans ce contexte, les mots scandés samedi 20 avril par les manifestants révoltent particulièrement les policiers. "C'est surtout un slogan dégueulasse. On ne joue pas avec la mort, pour quelque motif que ce soit. La vie humaine est sacrée.", assène David-Olivier Reverdy du syndicat alliance police nationale. 

Classe politique indignée

La classe politique elle aussi s'indigne à l'unisson. "C'est indéfendable, c'est insupportable, c'est immonde", lâche Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique - PS - Nouvelle donne. "Honteux et indignes", renchérit Eric Ciotti, député Les républicains. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé par la police le 20 avril 2019 à Paris.
Le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé par la police le 20 avril 2019 à Paris. (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)