Emmanuel Macron et Édouard Philippe entrent dans le temps du dialogue

Édouard Philippe est sur le terrain en Haute-Vienne tandis qu'Emmanuel Macron a écrit aux signataires de la pétition sur les prix des carburants. 

FRANCE 2

Édouard Philippe est sur le terrain en province pour la première fois depuis le début de la crise des "gilets jaunes". Il s'est rendu vendredi 21 décembre à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne, dans une entreprise de fruits et légumes. Le Premier ministre a tenté de désamorcer la colère encore présente. Devant la mairie, quelques dizaines de "gilets jaunes" protestent encore et demandent la mise en place du référendum d'initiative citoyenne (RIC). Le Premier ministre est donc en première ligne tandis que le président est en défense. 

"Vous avez raison"

Emmanuel Macron a répondu par une lettre à la pétition contre la hausse des prix des carburants. Il a écrit : "Votre message, je l'ai entendu. Je vous réponds directement : vous avez raison". C'est néanmoins encore insuffisant pour les "gilets jaunes" qui réclament des actes. L'offensive de communication de l'exécutif aura-t-elle un effet sur la mobilisation ? La réponse est attendue samedi 22 décembre, pour l'"acte 6" du mouvement. 
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, le 10 décembre 2018 à Paris. 
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, le 10 décembre 2018 à Paris.  (YOAN VALAT / POOL / AFP)