Élections : le RN doit "gagner localement pour s'ancrer", affirme Julien Sanchez (RN)

Julien Sanchez, porte-parole du Rassemblement national, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 31 mai.

France 2

En France, le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes du 26 mai. Quelles sont les perspectives du parti au Parlement européen ? Un groupe suffisamment puissant peut-il être créé ? "Oui bien sûr. [...] Nous avions auparavant le huitième groupe au parlement européen, cette fois-ci nous serons en mesure d'avoir le troisième ou le quatrième groupe. Nous avons beaucoup d'alliés, notamment en Italie, où nous sommes aux responsabilités et où une trentaine de députés au Parlement européen ont été élus", explique Julien Sanchez, porte-parole du Rassemblement national, sur le plateau de France 2, vendredi 31 mai.

Le président hongrois Viktor Orbán semble plutôt vouloir rejoindre le Parti populaire européen (PPE). "Ce sera à voir. Je rappelle à M. Orbán que les sanctions contre son pays parce qu'il refusait les quotas de migrants en Hongrie, ont été votés par le PPE", élude Julien Sanchez.  

"On doit s'implanter localement"

L'analyse géographique et sociale du vote des européennes illustre deux France, celle des petites villes et des zones rurales, qui met le RN en tête des suffrages, et puis il y a une autre France, celle des grandes villes, où le RN est parfois en recul. Est-ce un handicap pour un parti qui se présente comme un rassemblement ? "Non ce n'est pas un handicap, nous avons effectivement deux France, la France ‘gilets jaunes’ qui subit la casse des services publics, la désertification rurale, la délocalisation et la désindustrialisation, qui vote pour nous parce que nous avons des propositions de bon sens", indique Julien Sanchez.

Comment Marine Le Pen pourrait-elle gagner la prochaine présidentielle ? "On doit s'implanter localement, c'est ce à quoi nous travaillons actuellement avec les municipales, les départementales et les régionales qui arrivent. Nous avons constaté que dans les villes que nous dirigeons, l'implantation locale a permis de gagner les sièges de conseillers départementaux, des sièges de députés et c'est ça vers quoi nous devons nous concentrer dans les prochains mois : gagner localement pour s'ancrer et ensuite diffuser notre parole et obtenir de meilleurs résultats aux élections nationales, pour gagner", conclut Julien Sanchez.

Julien Sanchez
Julien Sanchez (FRANCEINFO)