"Gilets jaunes" : 18 900 personnes ont manifesté en France selon le ministère de l'Intérieur, la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement

Ils étaient 1 460 à Paris. Il s'agit du troisième samedi consécutif où la mobilisation est en baisse.

Des manifestants au sein d\'un rassemblements de \"gilets jaunes\" sur le boulevard Magenta, à Paris, le 4 mai 2019.
Des manifestants au sein d'un rassemblements de "gilets jaunes" sur le boulevard Magenta, à Paris, le 4 mai 2019. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Nombreux dans le cortège syndical qui a rassemblé entre 150 000 et 300 000 manifestants le 1er mai, les "gilets jaunes" ont moins rassemblé, samedi 4 mai, pour le 25e samedi de mobilisation consécutif. Selon le décompte du ministère de l'Intérieur, régulièrement contesté par le mouvement, 18 900 personnes ont manifesté, dont 1 460 à Paris.

 Quelques heurts à la Roche-sur-Yon. La préfecture de Vendée avait interdit tout rassemblement dans le centre-ville à la suite d'un appel inter-régional à manifester. La manifestation a tout de même eu lieu, réunissant entre 500 et 700 personnes selon France Bleu Loire Océan. Des échaufourrées avec les forces de l'ordre ont éclaté, et au moins cinq manifestants ont été blessés, mais très peu de dégâts ont été constatés.

Trois manifestations étaient autorisées à Paris. La principale des trois manifestations autorisées s'est élancée à 13h de l'hôpital Lariboisière, et réunissait alors plusieurs centaines de personnes selon les journaliste sur place. Elle se dirige vers la place de la Nation, et doit passer à proximité de plusieurs centres hospitaliers, dans un geste de soutien "aux personnels soignants des hôpitaux et aux citoyens ayant difficilement accès aux soins", alors que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est sous le feu des critiques après avoir évoqué à tort une "attaque" de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière par des manifestants le 1er mai.

Une tendance à la baisse. Ce samedi marque le troisième week-end consécutif de baisse de la mobilisation des "gilets jaunes" selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Le 27 avril, il avait compté 23 600 manifestants dont 2 600 à Paris.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GILETS_JAUNES

23h01 : Ce live est terminé. Voici les principaux titres de la soirée :

• La a ouvert une enquête interne après qu'un chauffeur de bus a été accusé d'avoir refusé l'accès à une passagère portant une jupe. La régie "auditionnera le chauffeur concerné dans les plus brefs délais et a contacté l'auteur du signalement".

• Le ministère de l'Intérieur a dénombré aujourd'hui 18 900 participants aux manifestations des "gilets jaunes" à travers la France. A Paris, ils étaient 1 460.

• Le mois de jeûne du ramadan débutera lundi en France, a annoncé le Conseil français du culte musulman (CFCM).

• Plus de 200 roquettes ont été tirées aujourd'hui de la bande de Gaza vers Israël, entraînant des raids de représailles de l'armée israélienne. Quatre Palestiniens, dont une enfant de 14 mois, ont été tués dans ces raids, selon le ministère gazaoui de la Santé.

Ce direct reprendra à 9 heures.

22h40 : Vous cherchez un dernier article à lire avant de vous coucher ? Voici trois sujets qu'il ne fallait pas rater sur notre site aujourd'hui :

• Ils déplorent, d'un côté, la répression policière et, de l'autre, la violence des manifestants. Kocila Makdeche a rencontré ces "gilets jaunes" qui prônent le "pacifisme".

Un \"gilet jaune\", les mains en l\'air, Ã Paris, le 1er mai 2019. (SHAY HORSE / AFP)


• Le 26 mai, les citoyens européens connaîtront les noms des 705 députés qui les représenteront au Parlement européen. Enjeux, modalités, résultats… Voici un article pour tout comprendre sur les élections européennes.

Le scrutin est organisé du 23 au 26 mai 2019 dans les 27 Etats de l\'Union européenne.


(PETER ENDIG / DPA-ZENTRALBILD / AFP)


• Manque de moyens, montée des violences, sentiment de déshumanisation... Pour la première fois, sept policiers ont accepté, malgré leur devoir de réserve, de témoigner du malaise qui ronge leur profession. Découvrez en avant-première le documentaire Police, à bout de souffle.

Capture d�écran du documentaire \"Police, à bout de souffle\" signé Frédéric Ploquin et Julien Johan.

21h08 : Entre 500 et 700 manifestants ont défilé à l'appel des "gilets jaunes", cet après-midi, à la Roche-sur-Yon. Selon France Bleu, des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre et fait au moins cinq blessés parmi les militants. La police a procédé à plusieurs interpellations.

20h05 : Voici les informations à retenir à 20 heures :

• Le ministère de l'Intérieur a dénombré aujourd'hui 18 900 participants aux manifestations des "gilets jaunes" à travers la France. A Paris, ils étaient 1 460.

• Le mois de jeûne du ramadan débutera lundi en France, annonce le Conseil français du culte musulman (CFCM) après observation de la Lune.

• Quelque 200 roquettes ont été tirées aujourd'hui de la bande de Gaza vers Israël, entraînant des raids de représailles de l'armée israélienne. Trois Palestiniens, dont une enfant de 14 mois et sa mère, ont été tués dans ces raids, selon le ministère gazaoui de la Santé.

• Au total, 33 listes ont été déposées pour les élections européennes qui se dérouleront en France le 26 mai. Principaux candidats, programme... On vous en dit plus dans cet article.

18h56 : Bonjour @Kevin. Selon le décompte du Nombre jaune, les manifestations ont rassemblé 40 291 à travers la France. Ma collègue Juliette Campion vous en dit plus sur les méthodes de comptage des "gilets jaunes" dans cet article.

18h57 : Bonsoir, vous venez de dévoilez le nombre de manifestants "gilets Jaunes" selon le ministère de l'Intérieur. Quel est celui du Nombre jaune ? Merci

18h40 : Le ministère de l'Intérieur a dénombré aujourd'hui 18 900 participants aux manifestations des "gilets jaunes" à travers la France, dont 1 460 à Paris. Il s'agit de la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement.

18h36 : Quelque 18 900 manifestants ont défilé en France aujourd'hui, selon le ministère de l'Intérieur.

18h05 : Il est 18 heures, voici les titres :

• Au total, 33 listes ont été déposées pour les élections européennes qui se dérouleront en France le 26 mai. Principaux candidats, programme... On vous en dit plus dans cet article.

• A 14 heures, le ministère de l'Intérieur dénombrait 3 600 manifestants en France, dont 1 000 à Paris (contre 5 500 participants, dont 2 600 à Paris, samedi dernier).


•Près d'une centaine de roquettes ont été lancées ce matin depuis la bande de Gaza vers Israël, provoquant en représailles des raids israéliens et des tirs de chars contre des positions du Hamas dans l'enclave palestinienne.

16h36 : Bonjour @anonyme. A 14 heures, le ministère de l'Intérieur dénombrait 3 600 manifestants en France, dont 1 000 à Paris (contre 5 500 participants, dont 2 600 à Paris, samedi dernier).

15h58 : Un appel inter-régional à manifester à La Roche-sur-Yon a conduit la préfecture de Vendée à interdire tout rassemblement dans le centre-ville. Conséquence : les "gilets jaunes" serpentent dans le centre-ville en fonction des rues, autorisées ou interdites, rapportent nos confrères de France Bleu Loire Océan. Des lacrymos ont été lancées par les forces de l'ordre.

14h38 : A Paris ou à Toulouse, les cortèges des "gilets jaunes" se sont élancés. Notre confrère de France 3 Occitanie rapporte la présence de Jean-Marc Rouillan, ancien membre d'Action directe, dans la manifestation toulousaine.

14h05 : Retour sur les principaux titres de l'actu :


Les "gilets jaunes" s'apprêtent à défiler pour le 25e samedi consécutif. A quoi s'attendre dans les rues ? Réponse dans cet article.

#EUROPEENNES Au total, 33 listes ont été déposées pour les élections européennes qui se dérouleront en France le 26 mai. L'arrêté fixant les listes des 2 607 candidats français est paru aujourd'hui au Journal officiel. Pour tout savoir et tout comprendre de ces élections, voici notre article.


Près d'une centaine de roquettes ont été lancées ce matin depuis la bande de Gaza vers Israël, provoquant en représailles des raids israéliens et des tirs de chars contre des positions du Hamas dans l'enclave palestinienne.

• La Corée du Nord a tiré plusieurs missiles à courte portée en direction de la mer du Japon, a annoncé l'armée sud-coréenne, alors que le processus de dénucléarisation de Pyongyang est dans l'impasse.