Anti-G7 : la manifestation à Hendaye réunit "gilets jaunes" et altermondialistes

Les militants du contre-sommet sont aujourd'hui dans la rue. Parmi eux, des figures des "gilets jaunes" mais aussi des altermondialistes.

FRANCE 3

Tous sont mobilisés pour dénoncer l'"inefficacité du G7" et réclamer de "vrais actes" pour notamment agir sur le climat. Le contre-sommet s'élance sous des bannières tricolores, samedi 24 août à Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques. Des altermondialistes, écologistes, organisations syndicales et en tête de cortège des personnalités comme Cécile Duflot et une figure des "gilets jaunes". Malgré sa convalescence, Geneviève Legay, 73 ans, n'aurait manqué sous aucun prétexte cette marche anti-G7. "Ça fait des années que je suis tous les G et on peut dire qu'il n’est jamais rien ressorti pour le peuple. Jamais, jamais. Ils se partagent le monde des richesses", clame la militante.

L'Amazonie s'invite au sommet

Les incendies en Amazonie ont imposé le sujet du climat en ouverture du G7. Mais tous sont venus crier aux chefs d'États, l'urgence d'agir pour la planète. "On trouve que 1 heure et demie de réunion juste pour le climat c'est totalement insuffisant. Donc, on sait qu'il ne va pas se passer grand-chose et du coup on est là pour se faire entendre", affirme une autre militante du cortège.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une banderole annonce le contre-sommet du G7, qui aura lieu à Irun et Hendaye à partir du 21 août 2019.
Une banderole annonce le contre-sommet du G7, qui aura lieu à Irun et Hendaye à partir du 21 août 2019. (IROZ GAIZKA / AFP)