Cet article date de plus de six ans.

Le gouvernement reporte le péage de transit poids lourds, remplaçant de l'écotaxe

L'entrée en vigueur du dispositif est repoussée de quelques semaines pour "mener à bien l'expérimentation" qui doit débuter le 1er octobre, explique le secrétaire d'Etat aux Transports.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des poids lourds circulent sur l'autoroute A35 à hauteur de Sélestat (Bas-Rhin), le 4 juillet 2007. (MAXPPP)

Il devait entrer en vigueur au 1er janvier 2015. Le péage de transit poids lourds est repoussé aux "premiers mois de 2015". Le secrétariat d'Etat aux Transports l'a annoncé vendredi 26 septembre.

"Ce n'est pas une décision de report sine die, mais une question de semaines supplémentaires pour mener à bien l'expérimentation" qui démarrera au 1er octobre et faire les modifications législatives requises, a assuré le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies.

Ce dispositif, dénoncé par les syndicats du transport routier, a succédé à la déjà très critiquée écotaxe et doit financer les infrastructures de transport. Cette taxe ciblera les camions de plus de 3,5 tonnes et s'élèvera à 0,13 euro par kilomètre en moyenne, ce qui devrait rapporter 5 millions d'euros par an à Paris et 550 millions à l'échelle de la France, où quelque 4 000 km d'autoroutes sont concernés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ecotaxe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.