Chantiers de Saint-Nazaire : MSC Croisières commande deux paquebots pour 2 milliards d'euros

Selon l'Elysée, la construction des deux nouveaux paquebots va générer "14 millions d'heures de travail, correspondant à 2 400 emplois pendant trois ans et demi".

Un paquebot MSC Croisières aux Chantiers de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 31 janvier 2019.
Un paquebot MSC Croisières aux Chantiers de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 31 janvier 2019. (LOIC VENANCE / AFP)

Un accord d'envergure. L'armateur italo-suisse MSC a passé une commande de 2 milliards d'euros aux Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire pour deux nouveaux paquebots, livrables en 2025 et 2027 et propulsés au GNL (gaz naturel liquéfié), a annoncé dimanche 19 janvier l'Elysée. Selon la présidence, la construction à Saint-Nazaire de ces deux nouveaux paquebots de 6 700 passagers chacun va générer "14 millions d'heures de travail, correspondant à 2 400 emplois pendant trois ans et demi".

Les paquebots pointés du doigt pour leur pollution

Cette commande ferme s'accompagne de la signature de deux protocoles d'accord avec les chantiers navals, portant potentiellement sur 4 milliards d'euros d'investissements supplémentaires. Il prévoit également le développement d'une nouvelle classe de paquebots au gaz naturel liquéfié (GNL), un carburant qui n'émet pas de dioxyde de soufre et réduit jusqu'à 20% les émissions de CO2, et de plus de 95% les particules fines, le secteur de la croisière étant accusé de polluer massivement.