Chambéry-Turin : quelle surveillance pour les lignes transfrontalières ?

La surveillance est-elle renforcée sur les lignes de train transfrontalières ? Une équipe de France 2 a effectué le trajet Chambéry-Turin pour se rendre compte des mesures de sécurité.

FRANCE 2

À la gare de Chambéry, il est possible de prendre le train à destination de Milan via Turin. Le journaliste Benoît Gadrey se demande s'il sera contrôlé sur le trajet ce vendredi 23 décembre. Dans la gare, il y a beaucoup de monde. Chambéry est un noeud ferroviaire très fréquenté en cette période de fêtes. Le TGV à destination de Milan arrive de Paris, d'ici à Milan le trajet est d'environ quatre heures.

La police contrôle les trains tous les jours

Les huit voitures du train sont pleines : quelques Français et beaucoup d'Italiens. En gare de Modane, trois policiers montent à bord. Ils vont parcourir la totalité du train en seulement quelques minutes, un contrôle avant tout visuel. Voyant la caméra, ils décident finalement de contrôler le journaliste. Ils affirment être tous les jours dans les trains. Des militaires armés sont à quai en Italie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de sécurité de la SNCF patrouillent à Paris, le 14 septembre 2016.
Des agents de sécurité de la SNCF patrouillent à Paris, le 14 septembre 2016. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)